Méthode de la dissertation

 Voici la fiche méthode de la dissertation : vous y trouverez des conseils de rédaction et d'organisation :

fiche-methode-dissertation-1.pdf fiche-methode-dissertation-1.pdf

 

 

Commentaires (52)

1. Julietteroussey 15/06/2016

Bonjour :) pourriez vous nous donnez des conseils plus précis pour pouvoir faire une synthèse dans une dissertation de type "discussion du sujet" je maîtrise la thèse et l'antithèse cependant j'ai extrêmement de mal à trouver une idée pour faire la synthèse. Je ne comprend toujours pas très bien ce qu'on atends

2. zonelitteraire (site web) 15/06/2016

Bonjour Emilie,
merci pour vos compliments ! Effectivement, le sujet que vous donnez en exemple invite exceptionnellement à citer des exemples d'oeuvres de genres littéraires différents (th, poésie, roman..) car le terme «littérature» invite à une interprétation large. Sinon, quand le sujet vise exclusivement un genre littéraire (ex : poésie), il est important de ne citer des exemples n'appartenant qu'à ce genre littéraire...Bonnes révisions !

3. Emilie 14/06/2016

Bonjour,
Ma question peut paraître peut être un peu débile mais j'ai un réel doute, et à quelques jours du BAC je préfère ne pas resté dans le flou. Lors d'une dissertation, les oeuvres que nous citons doivent exclusivement faire parties de l'objet d'étude annoncé, même si la question semble ouverte à tous genre d'oeuvres ? Je m'explique avec le sujet qui m'a mis dans le doute : "Comment la littérature amenène-t-elle le lecteur à faire évoluer sa vision du monde ?". Ce sujet appartient à l'objet d'étude argumentation mais évoque pourtant "la littérature" au sens large, ma question est donc : les oeuvres citées dans cette dissertation doivent-t-elle uniquement appartenir à l'argumentation ? Si non, y a t'il des limites ?
Merci d'avance, votre travail est fabuleux !

4. Sarah 29/04/2016

Bonjours, je vous remercie beaucoup pour ce site, très enrichissant, j'avais simplement quelques questions à vous poser comme je passe le bac en fin d'année. Quand je fais une dissertation ma professeur m'a souvent appris à mettre un exemple par sous partie, est-ce suffisant ? Dois-je paraître lourde est répété le sujet à tord et à travers pour répondre suffisamment à la question ? Mon introduction doit-elle ne faire que 6 lignes ? Merci d'avance.. le bac me stresse énormément,on m'a dit que les professeur notaient sévèrement..

5. zonelitteraire (site web) 21/01/2016

Guillaume,
une question de corpus est un travail de comparaison entre plusieurs textes qui a pour but d'identifier les points communs et les différences sur une problématique précise. C'est un travail concis (une page et demie) qui se concentre sur les procédés principaux. Il comporte une courte introduction, un développement (en général un paragraphe points communs et un autre différences) et une conclusion.
Le commentaire se concentre sur un seul texte du corpus. C'est une analyse précise, détaillée, qui s'appuie sur l'étude d'un large éventail de procédés littéraires pour en expliquer les idées principales (qui constitueront les axes d'étude du devoir). Il comporte une introduction qui va présenter le texte, résumer l'extrait, donner une problématique et annoncer le plan de l'étude; un développement (deux ou trois parties constituées de sous-parties) et une conclusion qui dresse le bilan de l'analyse et effectue une ouverture sur un autre texte.
Voilà, j'espère que c'est plus clair désormais.

6. Guillaume 05/01/2016

Bonjour, avant tout merci pour ce site qui m'aide à mieux comprendre le développement de la dissertation mais j'ai une question qui a besoin d'être résolue:
Pourriez vous me dire quelle est la différence entre une rédaction de corpus et une rédaction de commentaire de texte ?merci

7. zonelitteraire (site web) 22/08/2015

Bonjour Claudine,
le bannissement du "je" n'a pas pour but de brimer les élèves et de les empêcher d'exprimer une pensée personnelle. Bien au contraire ! Le but est de leur permettre d'élaborer une réflexion construite et non de se limiter à un "je pense qu'il a raison" ou "je pense qu'il a tort". De plus, lorsqu'un élève emploie le "je" il a souvent tendance à basculer dans un écrit autobiographique ou déferlent des exemples personnels (récit de la vie de la famille et de leurs goûts personnels !) et malheureusement hors sujet. L'emploi du "nous" permet une distance face au sujet qui évite bien souvent ces deux erreurs communes. L'emploi du "nous" de modestie n'empêche pas l'expression d'une pensée individuelle, à partir du moment où l'élève s'investit face au sujet.

8. Claudine 22/08/2015

Pourquoi faut-il bannir le "je concernant la réflexion personnelle et individuelle des enfants ? Est-ce au profit d'une pensée universelle distillée par les médias et donc remplacée par un "nous" anonyme et impersonnel ? "Je pense donc je suis ". Apprendre à un enfant à se construire en exprimant ses propres pensées ou réflexions en utilisant "je", est-ce prétentieux ? Enseignante retraitée.
Merci d'avance pour la réponse.

9. Elisa 17/06/2015

Pourquoi faut-il éviter d'annoncer le plan avec "dans un premier temps", "dans un second temps" ? Merci d'avance pour votre réponse.

10. Julie 16/06/2015

Bonjour ! Je voulais savoir si, dans le cas d'un plan dialectique, faire une troisième partie pour la synthèse était nécessaire (ou si on pouvait juste la faire dans la conclusion) ? Merci d'avance

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau