Conseils

Connaissances des textes

Une liste des textes étudiés dans l'année vous sera fournie au troisième trimestre, mais n'attendez pas la dernière minute pour vous les remémorer. 

Chaque texte de votre listre doit être relu plusieurs fois. Aucun mot du texte ne doit vous être inconnu : regardez dans le dictionnaire si vous ignorez un terme (sinon, cela prouve à l'examinateur que vous récitez un commentaire appris par coeur sans connaître le texte).

Entraînez-vous à les lire à haute voix ! Lors de votre oral du bac , il faudra en effet en lire une partie à votre examinateur. Un texte bien lu lui prouve que vous l’avez bien compris !

Développer des connaissances autour des textes :

- les références : auteur ; titre d’œuvre, de chapitre, éventuellement de l’extrait ; date de publication ; chapitre ou scène et acte,
- des informations sur l’auteur (en lien avec le texte si possible),
- le lien que ce texte entretient avec les autres textes de votre liste (lien thématique, esthétique, etc.),
- les problématiques auxquelles il renvoie,
- le courant littéraire et le genre dans lequel il s’inscrit,
- le(s) registre(s) dominant(s),
- la situation du passage dans l’œuvre,
- le sujet principal, la thèse (dans le cas d’un texte argumentatif),
- les personnages (éventuellement les liens qu’ils entretiennent), le lieu, le temps de l’énonciation, l’action, etc.

Si certaines de ces informations vous manquent, faites une recherche sur internet ou demandez-les moi.

Utiliser les travaux faits pendant l’année

- Relisez les remarques qui vous ont été faites sur vos copies lors des bacs blancs (écrit et oral) que vous avez effectués pendant l’année. Ceci vous permettra de ne pas répéter les mêmes erreurs.
- De même, vous pouvez relire les corrections de vos devoirs . Ils peuvent vous servir de référence pour l'épreuve écrite ou orale.

Commentaires (41)

1. Muz 15/03/2015

Bonjour,
Je voulais vous demander s'il est possible d'avoir une méthode pour l'introduction. Pour faire les fiches des lectures analytiques pour le bac, il nous faut rédiger l'introduction mais je ne sais pas quelle est la meilleure manière pour s'y prendre.
Merci

2. Laëtitia (site web) 04/03/2015

bonjour,
votre site est génial !
Moi j'ai oral de français demain ( Bac blanc) et vous ne pouvez pas imaginer comment je suis angoissée... En fait j'ai très peur que mon plan ne colle pas à la problématique qu'ils vont me donner.. Ou de ne pas savoir répondre à leurs questions...
et le pire, de tout oublier quand je serais devant ma copie !!
En tout cas merci beaucoup de ce que vous avez fait ! ♥

3. Leopold 03/03/2015

Bonjour/Bonsoir.
Mon cas est sérieux. En tant qu'anti-social, je me demande quels conseils pouvez vous me donner a fin de réussir mon oral. J'aimerais avoir le nécessaire. J'ai jamais eu de bonne note dans les ttests que ce soit a l'écrit qu'à l'oral. Je sais pas rediger. Je sais pas comment "coordonner?" mes reponses. Je ne sasais deja pas comment répondre. Pouvez vous m'aider?

4. zonelitteraire (site web) 28/06/2014

Océane,
Tu as statistiquement autant de chances de tomber sur un texte sur lequel on t'a interrogée au bac blanc que sur un autre texte. Les examinateurs du bac ne sont pas tes professeurs et n'ont aucun moyen de savoir ce sur quoi on t'a entraînée dans l'année. D'où la nécessité de ne pas faire d'impasses ! Bonnes révisions !

5. Océane 28/06/2014

Bonjour, je passe mon oral dans deux jours et je souhaiterais savoir s'il est possible de tomber sur le même texte que celui du bac blanc? Merci d'avance

6. zonelitteraire (site web) 26/06/2014

Hayete,
il est effectivement possible pour un examinateur d'interroger sur un extrait d'œuvre intégrale non étudié dans l'année. Mais je te rassure sur deux points : c'est devenu de plus en plus rare (on le fait en général plus pour les sections littéraires, et encore..); de plus, l'examinateur est dans ce cas beaucoup plus indulgent, car il n'attend pas le niveau d'analyse atteint lors d'une lecture analytique faite en classe.

7. hayete 25/06/2014

Bonjour j'ai appris que le jour de l'oral on peut tomber sur une lecture analytique à faire qui n'a pas été étudiée dans l'année mais issue d'une oeuvre intégrale . Cela me fait peur :$

8. zonelitteraire (site web) 24/06/2014

Chloé,
Relire ses textes et ses lectures complémentaires est indispensable, mais il ne faut pas s'en contenter. Il y a des éléments à apprendre : mouvements littéraires des auteurs étudiés, registres littéraires (connaître les définitions et savoir les identifier dans un texte), les genres littéraires, les figures de style.. Il faut à mon sens retenir les plans des lectures analytiques qui sont le squelette de l'analyse pour être capable le jour J de faire son propre plan en reprenant et réorganisant certains éléments de l'analyse faite en cours...
Entraîne-toi dans les conditions de l'épreuve pour vérifier que tu maîtrises les textes...
Voilà mes principaux conseils. Bonnes révisions !

9. Chloé 24/06/2014

Bonjour,
je passe mon oral vendredi 27 juin, et je ne sais pas comment réviser. J'ai déjà commencé en relisant toutes mes lectures analytiques ainsi que mes textes mais je ne sais pas comment être sûre d'avoir bien révisé.
je voudrais avoir vos conseils pour savoir comment bien me préparer.

10. zonelitteraire (site web) 24/06/2014

Emeline,
il est effectivement rare de poser cette question à un candidat. Deux possibilités : soit l'examinateur a été agréablement surpris de ta prestation, s'apprête à te mettre une bonne note et demande par curiosité simple, quelles ont été tes notes pour savoir si tu as toujours été constante dans l'année; soit tu lui as donné l'impression d'être sérieuse (connaissances sur le texte et l'œuvre...), mais tu as fait un hors-sujet et il/elle ne veut pas être trop sévère... Bref, mon conseil est le suivant : n'essaye pas de deviner ce qu'a voulu dire l'examinateur, profite de tes vacances avant le verdict final et n'angoisse plus, les épreuves sont terminées !

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau